Les 5 types d’entreprise selon leur degré de digitalisation

Team

Dans un autre article sur le sujet de la digitalisation, nous vous avions présenté les 5 leviers de la transformation digitale évoqués dans le dernier livre de David Fayon et Michael Tartar. Les 2 auteurs se sont aussi attelés à définir ce qui différencie une entreprise digitale d’une entreprise traditionnelle.  Pour cela, ils ont identifié 5 types d’entreprise selon leur degré de digitalisation.

Les attentistes

Une catégorie qui englobe un large nombre d’entreprises. Elles attendent, suivent le digital de loin. Et lorsque ces entreprises passent enfin à l’action, il est déjà trop tard ou les mesures prises sont les mauvaises. Le livre donne les exemples de la force de vente de Peugeot qui est encore équipé de Blackberry ou de Kodak qui n’a pas sur réagir à l’arrivée de la photographie numérique.

Les impressionnistes

Ce sont les entreprises qui donnent l’apparence d’être des entreprises digitales mais qui en réalité n’ont pas de réelle stratégie. Elles soignent leur image avec un site internet ou des créations de poste tel que Chief Digital Officer mais sans transformer leur organisation.

Les externalisateurs

Cette catégorie représente les entreprises qui ne souhaitent pas intégrer complètement le digital au sein de leur organisation. Elles s’appuient sur l’excuse que “le digital n’est pas leur métier” et préfèrent le déléguer à l’une de leur filiale qui sera indépendante de la maison mère. Le livre prend pour exemple la création de “voyages SNCF” par la SCNF pour traiter les ventes en ligne. Une filiale qui a désormais dépassé en popularité le système traditionnel de vente de la SNCF.

Les intégrateurs

Face à l’avancée d’un monde plus digital, ces entreprises choisissent comme stratégie l’acquisition et l’intégration d’une structure plus compétente dans ce domaine. C’est le choix qu’a fait notamment le groupe Casino lorsqu’il ont acquis le site d’e-commerce CDiscount. Cette stratégie permet aux entreprises de type intégrateur d’acquérir rapidement un savoir-faire digital. Dans le cas du groupe Casino, cette acquisition a permis de jouer sur le levier des produits et du personnel (voir notre précédent article sur les 5 leviers de la transformation digitale). Casino a pu distribuer des produits en vente en ligne en profitant du savoir faire de CDiscount.

Les transformateurs

Ce sont les entreprises qui ont atteint le dernier échelon de la digitalisation. En effet, elles ont réussi à intégrer les 5 leviers de la transformation digitale au sein de leur organisation. Elles réussissent ainsi à produire des biens et des services de façon optimale et à rester en tête de la course à la performance. Ces entreprises se caractérisent par une structure plus plate et des projets gérés par des compétences très différentes (designers, concepteurs, marketeurs…) mais collaborant ensemble. Enfin, elles ont réussi à construire une culture d’entreprise tournée vers le bénéfice du client. Dans la catégorie des transformateurs, on retrouve les leaders mondiaux du numérique comme Google, Facebook, Microsoft, Amazon…

En conclusion

A présent, il est temps pour vous d’identifier dans quel type d’entreprise digitale est votre entreprise. Si vous souhaitez évoluer vers une entreprise de type “transformateur”, CENOTIA a le savoir-faire pour vous accompagner.

0 Commentaire

Laissez une réponse